Bienvenue sur
AIRNOV
Eco-primes

.. Patientez ..

logo AIRNOV

Des économies grâce au rafraîchissement d'air adiabatique


Une solution économique



Préoccupés par les questions environnementales et les ressources énergétiques et soucieux de minimiser les coûts des factures d'énergie des entreprises, nous nous attachons à trouver des solutions innovantes, performantes et à faible consommation énergétique.

Comparativement aux climatiseurs traditionnels, les coûts d'investissement et d'exploitation d'une solution de rafraîchissement d'air adiabatique sont nettement inférieurs selon le type d'application.


Le rafraîchissement d'air adiabatique : la solution la plus économique



Investissement faible
pour les locaux à grand volume.
Jusqu'à 90% d'économie de consommation d'énergie.
Maintenance limitée et simple : peut-être faite par l'entreprise.


Le rafraîchissement d'air adiabatique est plus économique que la climatisation



Coût d'installation élevé pour les grands volumes.
Le fonctionnement du compresseur et du condenseur est énergivore.
Maintenance obligatoire par un frigoriste.


Optimiser l'énergie avec des destratificateurs :



La destratification :
solution qui empêche les pertes d'énergie considérables en recyclant l'air chaud accumulé sous le plafond.La stratification dans les locaux de grande hauteur provoque des écarts de température qui peuvent atteindre 10° C entre le sol et la toiture. Cette surchauffe des parties hautes entraîne une énorme consommation d'énergie inutile. Ainsi, les destratificateurs génèrent des économies importantes tout en améliorant le confort des utilisateurs de l'espace.
Les destratificateurs sont éligibles au dispositif des Certificats d'Economie d'Energie et donnant droit aux éco-primes.


Etude de cas et économies réalisées suite à l'installation de solution de rafraîchissement adiabatique :



Comparatif entre une solution de rafraîchissement adiabatique et une solution de climatisation classique
Dans le cas d'une boulangerie, la climatisation nécessite plus de puissance froid pour contrer l'apport thermique des fours.
En revanche, le rafraîchissement d'air par évaporation adiabatique évacue la chaleur des fours par son fort renouvellement d'air.




Pour plus d'informations